Accéder directement au contenu

Mixes/Compilations

Shy Glizzy Hail to the Jefe

Shoot first, think never

Jocelyn Anglemort & rimrimrim & _W___, le 9 mai 2017

Un mix consacré à Shy Glizzy / Jefe et qui se veut une occasion de revenir sur quelques tubes (Funeral , Awwsome) et featurings marquants de la jeune carrière du rappeur de D.C.

Depuis la sortie de l’EP The World Is Your en janvier dernier, Marquis Amonte King n’officie plus sous le patronyme Shy Glizzy et se fait désormais appeler Jefe. Un choix qui à chaud pouvait paraître regrettable – certains adlibs nous manqueront, dont l’irrésistible « It’s glizzy babe » – mais qui peut s’expliquer au regard du parcours du rappeur de D.C.

Tout d’abord, l’utilisation d’un terme espagnol paraît tout à fait cohérent tant la culture latino imprègne les histoires et le lexique de Jefe, depuis son enfance et à travers l’ensemble de ses projets : « When I was 13 I had a best friend named Pedro / Pedro he the plug now, he get it by the case load (Snow Angel) ». D’autre part, peut-être pouvons-nous voir dans ce changement une façon pour Glizzy de prendre les rennes et d’assumer enfin son statut de porte-étendard du rap de D.C.

« Glizzy Glizzy bitch da king of district of Columb »

Dans son brillant projet de l’an dernier, Young Jefe 2 (relire notre chronique ici), Glizzy détaillait avec minutie le dilemme qui se posait alors à lui : Comment s’asseoir définitivement sur le trône sans se couper de sa base, ses proches et sa famille qui l’entourent depuis le tout début ? La réponse est peut-être de ne pas enfiler le costume d’un roi, mais celui d’un guide capable d’encaisser les coups et de lutter contre les démons au nom de tous.

Si on parcourt le code de la chevalerie rap, Jefe a en effet tout du héraut avec sa musique qui vient des tripes, finalement peu construite pour les tubes et le public de masse, mais dont la portée résonne désormais bien au delà des limites de son État.

Avec son rap sans empressement, il se positionne aujourd’hui comme l’un des mieux placés pour faire avancer le schmilblick et, malgré son jeune âge (24 ans), peu nombreux sont les rappeurs de sa génération capables de se vanter d’une discographie aussi riche (la trilogie Law, Young Jefe 1 & 2 ou Be Careful avec son Glizzy Gang).


Shy Glizzy - Hail to the Jefe

- Télécharger le mix


Liste des pistes :

  1. Shy Glizzy - La Introduccion
  2. Project Pat - Kitchen (Feat. Shy Glizzy & Cash Out)
  3. Shy Glizzy - Awwsome
  4. Shy Glizzy - Celebration (Feat. Bobby Shmurda)
  5. Shy Glizzy - What U Talkin Bout
  6. Glizzy Gang - X Pac
  7. Shy Glizzy - White Girl (Feat. Lil Durk)
  8. Shy Glizzy - Everything Golden
  9. Chill Will - Shootah Shootah (Feat. Young Scooter & Shy Glizzy)
  10. Shy Glizzy - Free The Gang
  11. Shy Glizzy - Get Well Soon (Feat. Ant Glizzy)
  12. Glizzy Gang - Problems
  13. Shy Glizzy - 5 Minutes
  14. Shy Glizzy - Funeral
  15. Jefe - Get Money 4Life (Feat. NBA Youngboy)
  16. Shy Glizzy - Ridin
  17. Shy Glizzy - Head Huncho (Feat. Quavo & Offset)
  18. Shy Glizzy - Snow Angel
  19. Shy Glizzy - I’m on Fire
  20. Glizzy Gang - I Did It
  21. Percy Keith - Warzones (Feat. Shy Glizzy)
  22. Speaker Knockerz - Very Rare (Feat. Shy Glizzy)
  23. Shy Glizzy - How It Go
  24. Jefe - Congratulations

Texte et mix : Jocelyn Anglemort
Cover : _W___
Illustration : rimrimrim


VENEZ DISCUTER AVEC NOUS SUR
DISCORD ET TWITTER :-)