Accéder directement au contenu

Focus

Cardo Got Wings Somethin to fly with

Oscar Courvoisier, le 2 mai

CARDO GOT WIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIINGS !

Ronald La Tour aka Cardo est originaire de Saint Paul dans le Minnesota. Des débuts avec Taylor Gang à la production de certains des plus grands tubes des années 2010, il est aujourd’hui une figure emblématique parmi les supers producteurs rap outre-Atlantique. Paradoxalement il possède également une place de choix dans la production d’une partie du rap underground de la côte ouest.

Cardo possède définitivement des ailes et ne semble pas prêt à atterrir.

Pour Cardo tout débute en 2010 quand son pote Chevy Woods, membre du Taylor Gang de passage à Dallas, va lui présenter un jeune rookie ambitieux qui vient de sortir coup sur coup les mixtapes Deal or No Deal et Burn After Rolling : Wiz Khalifa. Pourtant terriblement malade à la suite d’une intoxication alimentaire, Cardo décide tout de même ce soir-là de rejoindre le rappeur de Pittsburgh et va lui faire écouter les productions qu’il possède en stock. Vont ressortir de cet échange deux morceaux qui vont propulser la carrière de Wiz Khalifa et de Cardo : "In The Cut" et "Mezmorized" tous deux tirés de la légendaire mixtape Kush & Orange Juice sortie en 2010.

Avant de revenir plus en détails sur la carrière de Cardo, il faut définir son son mais également comprendre sa façon de travailler et d’appréhender sa musique. Reconnu pour sa musicalité et pour l’aspect atmosphérique ou laidback de ses productions, Cardo est aujourd’hui encore un des rares super-producteur à découper du sample. Cette vision, dont l’éveil provient très probablement de ses premiers amours pour la musique de Dj Quik, DJ Toomp ou encore Pimp C, transparaît aujourd’hui encore dans sa musique. Très rarement dans les tendances du moment, Cardo réussit à s’adapter tel un caméléon pour passer des productions G-funk de Payroll Giovanni, au synthé de motivation music pour Meek Mill mais également à proposer quelques ovnis à consonance plus trap comme le morceau Syphilis du regretté Juice WRLD.

De 2010 à 2012, fort des succès de ses productions pour Wiz Khalifa, Cardo va commencer à produire pour tout l’entourage élargi de Taylor Gang. Sur des productions très laidback, il donne la couleur au son d’une époque où DatPiff règne en maître sur l’industrie de la mixtape. Durant cette période où la consommation de cannabis n’a rarement été autant revendiquée et conceptualisée dans la musique et les clips, il enrobe d’un nuage toute cette vibe de l’époque. Il va travailler avec Smoke DZA, Dom Kennedy, Freddie Gibbs, LE$, Curren$y ou encore Starlito. Outre Curren$y déjà bien installé, il participe très fortement à la montée en puissance de tous ces artistes qui vont également lui servir de rampe de lancement.

A partir de début 2013, Cardo va prendre une autre dimension en plaçant tout d’abord pour toute l’écurie Maybach Music, d’abord pour Wale sur son projet Folarin, puis pour Stalley sur son album Honest Cowboy. Il va ensuite placer pour Meek Mill et sur les compilations "Self made" du label. Cette époque marque un tournant la carrière de Cardo qui va sortir de sa zone de confort afin de proposer des beats plus temporels et très loin de sa culture G-funk originelle. C’est cette même année qu’il signe la production du légendaire "Levels" de Meek Mill, la légende racontant même que c’est sa fille de 5 ans qui, en pianotant au hasard sur le synthé de son père, aurait trouvé cette ligne mélodique dissonante qui caractérise le morceau.

Cardo va ensuite mener deux carrière en parallèles qui définissent parfaitement sa voie aujourd’hui encore. Celle d’un producteur de l’underground toujours prêt à pousser de jeunes artistes valorisant la g-funk et le son californien, véritable madeleine de Proust pour lui. Mais également la carrière d’un producteur multi-platinium qui a produit parmi les plus gros tubes des années 2010, notamment son plus gros coup : le single "God’s Plan" de Drake sur lequel il est crédité sur la production mais également sur l’écriture, preuve de l’importance de son rôle auprès d’artistes majeurs commercialement.

Afin de mettre en avant cette riche carrière, SwampDiggers vous propose deux playlists regroupant les morceaux les plus représentatifs du travail de Cardo de 2010 à 2015 puis de 2015 à aujourd’hui.


VENEZ DISCUTER AVEC NOUS SUR
DISCORD ET TWITTER :-)