Accéder directement au contenu

Mixes/Compilations

Mix

Bones, la nostalgie en basse définition

Séance cocooning dans les marécages

JUP & Tibo BRTZ, le 16 octobre

Tout n’est pas si maussade au royaume de Bones. La preuve avec une mixtape et un clip regroupant les morceaux les plus réconfortants de ce précurseur du rap lofi.

L’homme du XXIe siècle est-il un animal nostalgique ? À cette réflexion à peine digne d’un sujet de bac philo, nous sommes tentés de répondre par l’affirmative devant la place qu’occupe le passéisme sur nos écrans et dans nos playlists. On ne compte plus les œuvres cherchant à nourrir notre spleen en flattant nos souvenirs. Parfois avec brio : en témoigne récemment le très réussi 90’s de Jonah Hill, manifeste rétro-cool filmé en Kodak Super 16mm. C’est qu’il y a quelque chose d’étonnamment rassurant à se laisser envahir par ce sentiment doux-amer. Au point d’entretenir un véritable culte pour le lo-fi, que rien ne semble pouvoir arrêter.

Parmi les pionniers de cette déferlante, Bones semble être le plus profondément atteint par la nostalgie d’un paradis perdu. Pour le rappeur natif de Californie, la vie fut en effet d’abord synonyme de douceur. Celle des vagues caressant le hameau de Muir Beach, au sud de San Francisco, bourgade hippie dans laquelle il vécut ses premières années. À peine eut-il le temps d’entrer dans l’âge de raison, qu’il lui fallut troquer ce havre de paix pour Howell, petite ville reculée du Michigan. Plongé cette fois dans une Amérique profonde, où les pickups arborent des drapeaux confédérés et les treillis militaires font office d’uniforme scolaire, le jeune Bones trouva dans le rap un salutaire échappatoire.

Depuis, Bones est retourné à sa Californie chérie, mais la nostalgie ne semble jamais l’avoir vraiment quitté. Qu’elle s’exprime par son utilisation semi-ironique du saxophone smooth jazz (le sample de Tom Scott au Yamaha WX7 sur « WeatherMan »), des emprunts directs à la vaporwave (à Luxury Elite sur « StayTheNight », mais aussi TANE IS LOVE sur « TheGreatSnowfallOf82 », ou « ArtVandelay » produit par Maitro), et bien évidemment ses influences phonk (« AutumnLeaves » produit par le texan Eric Dingus), la musique de Bones a épousé toutes les formes de la mélancolie à l’ère d’Internet. Ajoutez-y un soupçon de « beats to relax/study to » (« ByTheSkinOfMyTeeth » et « StayingAheadOfTheWeather » sur des instrus du français Nymano en vogue sur les radios du genre) et vous obtiendrez une œuvre servant de fil conducteur aux transformations du mouvement lo-fi, que peu de rappeurs ont su incarner avec autant de personnalité. Tout ce qu’on vous propose de savourer dans cette mixtape concoctée avec amour.


Liste des titres :

  1. AutumnLeaves
  2. JazzDads, TakeOne
  3. Floor105 (feat. Lyson)
  4. ByTheSkinOfMyTeeth
  5. StayTheNight
  6. ArtVandelay
  7. Snow
  8. StayingAheadOfTheWeather
  9. StormDamage
  10. TheGreatSnowfallOf82
  11. ContinueWithoutSaving ?
  12. MagentaLavaLamp
  13. NowThatYouSaidItLikeThat
  14. MinorSetBack
  15. Roadkill
  16. BeCarefulWhatYouReachFor (feat. Xavier Wulf)
  17. Weather Man (feat. Xavier Wulf)
  18. PaleEarnhardt
  19. TearsOfAnEagle

VENEZ DISCUTER AVEC NOUS SUR
DISCORD ET TWITTER :-)