Accéder directement au contenu

Focus

5 albums incontournables de dungeon rap

Une sélection de phonk qui pue les catacombes

Dirt Noze & Tibo BRTZ, le 20 juin

Tibo BRTZ, pour accompagner la sortie de sa mixtape de dungeon rap, nous propose une sélection fine de ses albums préférés du genre.

La dungeon synth et la phonk sont deux scènes musicales issues de genres plutôt éloignés sur l’échiquier des musiques populaires. D’un côté la dungeon synth est un sous-genre du black metal, un style de rock qui revendiquait tout de même à la fin des années 1980 le fait de couper les ponts avec le blues pour se chercher des racines plutôt dans la musique européenne. De l’autre côté, la phonk est un style qui descend en droite ligne du rap de Memphis des années 1990, mixé avec les filtres vaporeux et les ralentissements du chopped & screw de Houston.

Mais ces deux écoles musicales partagent également plusieurs points communs. Au delà d’un amour évident pour des sonorités et une imagerie franchement lugubres, toutes deux passent leurs genres d’origine au tamis de l’ambient pour en tirer des plages instrumentales et atmosphériques. Ces deux scènes partagent encore une passion immodérée pour la cassette, support privilégié des deux scènes depuis la fin des années 1980.

- Lire notre dossier pour en savoir plus sur la dungeon synth.

Tibo BRTZ explore au travers de ses mixtapes publiées sur La Phonkerie les sous-genres de la phonk. Avec G-Phonk Playaz il faisait le tour des influences west coast et avec Club Phonk il se penchait sur celles venues de la house et de l’electro.

Avec son dernier projet, Dungeon Phonk, il revient donc sur la scène dungeon rap qui s’evertue à mêler phonk et dungeon synth.

On a profité de la sortie de sa mixtape pour demander à Tibo BRTZ de nous présenter sa sélection des meilleures cassettes sorties jusqu’à présent.


DJ Bishop - Tales From Mount Zion

Ma porte d’entrée personnelle dans le genre, un album hypnotique, des mélodies obscures et oniriques, comme des images d’un film de fantasy tourné dans les années 80, avec un petit budget et de très beaux paysages. Les vocaux sont mixés comme s’ils avaient été enregistrés dans une crypte humide, se fondant dans les prods pour donner à l’ensemble une esthétique médiévale étrange. L’artwork, de DJ Rashnak, est très réussi, indatable si l’on tombe sur la cassette hors contexte, avec des photos de la montagne de Sion. C’est sorti en juin 2021 chez Tape House USA, un label spécialiste comme son nom l’indique, des sorties cassettes en tirages limités, notamment sur la scène Dungeon Rap, mais aussi Phonk, en pressant des nouveautés ou en rééditant des projets des années 90.


DJ Naxxramas - Solo Tape

On aurait pu citer beaucoup d’autres projets de Naxxramas, tant il est productif, mais j’ai une affection particulière pour cet album, avec ses synthés envoutants, et ses samples surprenants, dont le fameux Ohne Hertz, qui reprend WBTBWB (et non pas Britney Spears comme je le pensais). C’est la bande son idéale d’une errance en forêt au crépuscule, entouré d’arbres hauts et inquiétants, sous un ciel menaçant. Il faut absolument suivre le label de DJ Naxxramas, Mystical Place Records, qui sort très régulièrement de nouveaux projets, avec une direction artistiques sombre et lofi du plus bel effet.


DJ Sacred - Dungeon Rap : The Introduction

Sorti en avril 2019, c’est l’une des pierres fondatrices du genre. Entouré de mystère, ce projet se présente comme une compilation regroupant 3 projets de 3 artistes différents : DJ Bishop, DJ Armok et Pillbox. En réalité, Armok et Pillbox sont des alias de Sacred, sous lesquels il avait sorti les 2 premières tapes étiquettées Dungeon rap, en 2018. Cette cassette est la réunion des 2 projets de Pillbox et DJ Armok, un EP de DJ Bishop et quelques tracks de DJ Sacred. Bénéficiant d’une belle sortie cassette / vinyle via le label anglais Natural Sciences, on y retrouve tous les éléments caractéristiques du genre : samples de Dungeon Synth, breaks et roulements de snares ténébreux, vocaux de Memphis Rap à la texture granuleuse. On retrouve sur Dungeon Rap The Introduction des featurings de MC Holocaust, Devilish Trio et Rita Kenn : DJ Sacred a un temps été affilié à Doomshop Records, un des labels majeurs de la scène Phonk.

Pour aller plus loin sur ce projet, une interview de DJ Sacred.


Grave 047 - Cult of the Damned

Label allemand de Dungeon rap, Grave047 a sorti plusieurs projets très cools, en collaborant avec les pionniers du genre, notamment et DJ Bishop et DJ Naxxramas. Ce Cult of The Damned est sorti en cassette chez Tape House Usa, et sonne plus Phonk que les projets évoqués plus haut : l’aspect lofi / souffle de cassette est un peu moins poussé, on retrouve des samples plus facilement identifiables, (celui de Ready or Not des Fugees par exemple), même si la tape reste largement dark et morbide. Le projet a vu le jour sous forme de compilation en 2020, avec un premier pressage cassette vendu par Tape House Usa, avant d’être réédité en mai 2021. On y retrouve pêle-mêle des morceaux rappés en allemands, des remix des années 90, des instrumentaux... Un vrai voyage dans une contrée mi-médiévale mi-post apocalyptique.


Occvlt & Raekogg - Summer Demo

Membres de Sixset, un crew Phonk proche du Doomshop, où l’on pouvait retrouver Ramirez, Freddie Dredd, DJ Killa C ou Baker, Raekogg et Occvlt ont sorti beaucoup de morceaux et projets, pas uniquement dans cette veine Dungeon, mais toujours plus ou moins Phonk. Pour ceux qui sont familiers de la musique du Doomshop, ou de Sixset, cet aspect crade et lugubre était déjà bien présents dès les débuts, sur les compilations de 2013/14/15. La transition vers le Dungeon Rap apparaît comme une suite logique d’expérimentations vers des sonorités encore plus sombres et inquiétantes. Raekogg explore régulièrement les territoires Dungeon Synth, avec les tapes So Mote It Be I à V, ou le EP Duivelseberg chez Tape House USA, qui aurait été enregistré en une nuit seulement. Son association avec Occvlt donne souvent un résultat à mi-chemin entre la Phonk et le Dungeon, comme sur ce 4 titres, où on retrouve le titre Sippin on Some Gin, avec un sample mélancolique et étrange, 100% Dungeon, et un Break The Law qui sonne beaucoup plus Phonk traditionnelle.


A écouter : Le show de Miley Serious sur Rinse, avec Tape House USA, DJ Bishop et DJ Naxxramas.


VENEZ DISCUTER AVEC NOUS SUR
DISCORD ET TWITTER :-)