Accéder directement au contenu

Focus

The Undersiders, les barons de la drogue qui ont influencé le hip-hop

Entretien avec François Cusset (Engle)

Mugen le druide, le 29 mai

Un podcast qui vous raconte le destin de 8 caïds de la drogue qui ont posé leur marque sur la culture de la rue et le monde du rap.

The Undersiders est un podcast unique en son genre. Il nous présente sous forme audio, l’histoire de 8 des plus grands dealers américains et de l’influence qu’ils ont eu sur la culture hip-hop. Ces légendes urbaines, ont participé à la naissance de monuments comme Cash Money, Rap-A-Lot ou encore Death Row. Tous ont eu des liens étroits avec des artistes comme Jay-Z, Birdman, 50 Cent ou Dr Dre. Pendant une vingtaine de minutes, l’auditeur est plongé dans la vie de Big Meech, Terrence Williams, ou encore Rick Ross (le vrai) avec une démarche quasiment documentaire. C’est un podcast qu’on recommande à n’importe quel curieux tant il est riche en enseignements. Pour en découvrir un peu plus, rien de plus simple que de poser des questions directement à un des fondateurs de Engle François Cusset.

Raconte-nous un peu la genèse de ce projet ? D’où vient l’idée ?
J’ai toujours été un grand passionné de documentaires et de musique, rap en premier lieu. J’ai également une passion (plus professionnelle) liée aux nouvelles technologies, aux contenus et leurs usages. Le timing me paraissait bon pour proposer une nouvelle offre de contenus, c’est pour cela que j’ai monté Engle avec quelques associés. Comme premier projet, j’ai décidé de partir sur un sujet que je maîtrisais et qui ne me paraissait pas encore traité : une histoire du rap US, mais sous le prisme de dealers charismatiques. Tout en imaginant le fond et la forme du projet, on a réfléchi à comment le produire et le diffuser pour qu’un maximum de personnes le découvre et l’écoute. D’autres séries audio sont en cours de production, notamment sur le sport, des faits de société et la musique bien sûr. Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter sur le site, histoire de ne rien louper.

C’est toi qui as écrit les textes ?
Oui, j’ai écrit l’intégralité des 8 histoires à partir d’un schéma narratif que j’avais imaginé. Ensuite nous avons du adapter le texte en équipe afin d’optimiser la narration des comédiens. C’est un travail obligatoire pour faire en sorte que l’histoire soit fluide et prenante pour l’auditeur, surtout sur des épisodes de 20 minutes en moyenne. Enfin, nous avons fait traduire le texte par une traductrice puisque The Undersiders est également disponible en anglais pour l’international.

Pourquoi avoir choisi un doubleur et comment as-tu réussi à avoir un doubleur aussi connu ?
Pour nous, le format podcast était le plus adapté pour ce genre d’histoires. Faire un documentaire en vidéo aurait demandé plus d’argent, mais surtout beaucoup de temps, et nous voulions aller vite. Je ne dis pas que demain nous n’allons pas faire de la vidéo, mais il y a aussi une opportunité à prendre sur l’audio avec l’explosion des usages sur le podcast. À partir de ce choix, je ne voulais pas faire un talk classique. Pas adapté et peut-être trop "facile" à faire. Avec mes associés chez Engle, on a pris le parti de prendre un vrai comédien avec une super voix (Jérémie Covillaut), mais aussi une aisance et un sens du jeu dans la narration. Derrière, tout est affaire de contacts pour accéder à un éventail de comédiens et de voix. Encore une fois, c’est grâce à mes associés de chez Engle que nous avons pu réaliser la chose.

Comment as-tu sélectionné les mecs qui apparaissent dans les différents épisodes ?
J’avais une liste d’une quinzaine de protagonistes à la base. J’ai préféré partir sur les 8 plus "populaires" et ayant un lien avec des artistes connus pour installer le concept. L’autre objectif était aussi de toucher différentes époques ainsi que différentes villes des États-Unis pour avoir le spectre le plus large possible.
Disons aussi que j’en ai gardé sous le coude pour une saison 2, tout est possible :)

Tu as mis combien de temps environ pour rassembler toutes les infos ? Ça a du être un taf de ouf ?
Je connaissais les histoires, j’avais des bouquins, des DVDs sur le sujet depuis des piges. Enregistrement et écriture inclus, cela nous a pris 4 mois. Le plus long était de vérifier certaines infos lues ici et là. Avec la magie d’Internet, tu retrouves des coupures de presse de 1988 parlant de l’arrestation d’untel ou d’une fusillade dans telle rue. Le boulot est assez gros, mais en étant organisé c’est super jouable, surtout si c’est un sujet qui te plaît. Donc on parle même plus de boulot, tu comptes pas tes heures et tu te retrouves à écouter des archives audio à 2h30 du mat sur un site Internet perdu.

C’était important pour toi de relater ce que les mecs sont devenus après leurs "carrières" dans le crime ? Pourquoi ?
Aussi important que d’expliquer le début de leur histoire et leur background. Comprendre par quelle démarche ces personnages ont décidé un jour de passer du côté de la criminalité et à des échelles gigantesques. À travers les films, les séries, les chansons, ce genre de lifestyle est généralement glorifié par le storytelling et le marketing. Montrer l’impact, les risques et les conséquences de carrières criminelles faisait aussi partie du schéma narratif de départ. Et comme on le dit dans le générique, nous ne jugeons pas, ni ne glorifions le choix de vie des personnages.

Dernière question très importante : que devient Gordon Gwapo ?
Ahah, il est à la retraite dans les Hamptons. Peut être un come-back un de ces jours ;)


- Le Podcast en Français : https://fanlink.to/theundersiders Le Podcast en Anglais : https://fanlink.to/theundersiders_eng
- Twitter @francoiscusset / @anotherengle



VENEZ DISCUTER AVEC NOUS SUR
FACEBOOK ET TWITTER :-)