Accéder directement au contenu

Focus

Rapid Ric La mécanique des cassettes

Pierre Leskurrrrt, le 29 octobre

En plus des cadillacs ornées de cornes de taureaux, de la codéine, des rappeurs et des producteurs, le Texas abrite aussi des DJs bien singuliers. Comme la légende DJ Screw mais aussi d’autres gaillards tels que OG Ron C et Michael 5000 Watts. Ces derniers sont surtout populaires pour leurs remix Screwed & Chopped, tradition houstonienne qu’ils continuent à perpétuer.

Ici le DJ qui nous intéresse, Rapid Ric, n’est pas un ponte du ralentissement cher aux auditeurs aimant voir la vie en pourpre. Non, Rapid Ric a.k.a The Mixtape Mechanic n’a pas le temps pour le ralenti. Sa spécialité à lui c’est le mélange parfaitement dosé, et la confection de compilations.

En 2005, le rap Texan indépendant et underground devient mainstream et est désormais écouté aux quatre coins des USA, même à Atlanta où la crunk se propage. Et Rapid Ric joue un rôle important dans la diffusion du rap de Houston.

En tant que DJ, Il réalise ses propres mixtapes et invite des rappeurs à la manière de DJ Khaled par exemple. L’équipe de Ric n’est pas constitué d’un T-Pain ou d’un Rick Ross mais du fleuron des rappeurs de Houston. Après quelques shows radio et quelques mixtapes auto produites, Rapid Ric se fait rapidement un nom suite à la sortie de Whut it Dew hosté par Chamillionaire. Grace à cette collaboration, il devient son DJ officiel, l’accompagnant lors de ses tournées.

Rapid Ric accompagnera ensuite sur scène tout le gratin de H-town : Devin the Dude, Slim thug and The Boss Hogg, Paul Wall... Il sera DJ pour de nombreuses soirées, des clubs texans jusque à ceux de New York. Il est un garant, un influenceur et un précurseur du son de Houston des années 2000. Et cela se constate instantanément par la qualité de ses mixtapes.

Une tape de Rapid Ric se présente comme une longue compilation constituée de face B ou d’instrus originales sur lesquelles se succèdent la crème des rappeurs texans. Entre chaque intervenant, nous avons droit à une transition musicale ou vocale du plus bel effet.

Pour vous donner un exemple, décortiquons un moment de Whut it Dew 2.
Après 8 minutes d’introduction, on entend l’instru de Screw Dat de Mike Jones, sur laquelle Nac pose sa voix rocailleuse. Il finit son premier couplet, chante un refrain, et quand il entame le second couplet l’instru change, on se retrouve sur le rythme planant et pesant du Oh de Ciara et Ludacris. Nac finit ses mesures, puis d’autres rappeurs (Fresstyle Kyngz/Magno) prennent le relais. Après un bruit de vent et quelques scratchs, c’est maintenant une mesure jouée en boucle de Slim Thug, pendant que l’instru suivante se dévoile, pour laisser place à un autre rappeur et ainsi de suite...

Les tapes de Rapid Ric sont des compils d’une heure sur lesquelles on peut entendre un large panel d’instrus avec des transitions fluides. Pour se donner un ordre de la qualité des mixes de Rapid Ric, on pourrait les comparer à ceux de DJ Raze.

Rapid Ric étant lui même un DJ, plutôt que de faire un mix, nous vous proposons d’écouter ses mixes originaux les plus pertinents.

Les 2 premiers opus de sa série Whut it Dew :

Et à télécharger : King of Trill son best of des meilleurs couplets de Bun B et F**k ’em alll celui des meilleurs couplets de Z-ro.



VENEZ DISCUTER AVEC NOUS SUR
FACEBOOK ET TWITTER :-)