Accéder directement au contenu

Albums/Mixtapes

Noface Castle Kickback

Aime-moi comme si je suis mort

Date de sortie : 20 octobre 2019

Dirt Noze, le 16 janvier

Entretien avec Noface, digne représentant de la nouvelle garde emo trap, et retour rapide sur son premier EP.

La mort de Lil Peep a laissé dans le chantier de la scène emo trap un vide que ses compagnons de route et rejetons semblent avoir bien du mal à combler. Noface (également stylisé nof4ce) fait partie des jeunes bâtisseurs qui pourraient bien apporter leur pierre à l’édifice, de la pierre de taille médiévale, finement ciselée pour les structures gothiques.

S’il n’a pas encore le nombre de vues qu’il mérite, le jeune rappeur/chanteur basé à Columbus, Ohio, a déjà posé en quelques mois et une poignée de titres, les bases d’une discographie qui s’annonce déjà solide et tous les morceaux de son Soundcloud (une bonne dizaine à peine) sont dignes d’être écoutés en boucle.

Castle Kickback

Les 5 titres qui composent son premier EP Castle Kickback, dont le titre et la pochette ne sont pas sans faire echo au Castle 1 et 2 de Lil Peep et Lil Tracy, sont une très bonne entrée en matière. Noface s’y place clairement dans la lignée d’un emo trap au style aujourd’hui éprouvé. Mais, quand beaucoup s’embourbent dans des mélodies interchangeables ou dans des réglages autotunes cache-misère et approximatifs, il le fait avec un vrai talent et un sens de la mélodie qui saute tout de suite aux oreilles.

Ses chansons aux ritournelles emo faussement faciles et très accrocheuses (Love Me Like I’m Dead) peuvent aussi parfois se faire dissonantes et jouer avec les limites de la fausseté (In The Castle). Les prods sont toutes de qualité et jouent la plupart du temps le classicisme en se basant sur la formule éprouvée du sample de guitare emo (souvent ralenti) sur un beat trap. Formule, profitons-en pour le rappeler ici, inaugurée en 2013 par Greaf pour l’album de Bones Creep avec des morceaux comme Air ou Whitenoise (si vous connaissez des morceaux composés sur cette base et sortis avant, merci d’écrire au journal).

Fuck Drugs Anthem

Les décès d’artistes dus à la consommation de drogue ont fait des ravages ces dernières années dans le rap. Après des années de promotion décomplexée, la mort d’artistes comme Lil Peep et Mac Miller semble avoir ébranlé le petit monde du rap et suscité une certaine prise de conscience. De la rédemption de Lil Tracy jusqu’au récent tweet de Juicy J. C’est d’ailleurs avec un tweet de Chxpo qui pointait vers un track appelé Fuck Drugs Anthem que nous avons fait connaissance avec la musique de nof4ce.

Contacté sur Soundcloud, il n’a pas hésité à nous répondre et à nous présenter son parcours. Retrouvez ses réponses juste en dessous. Gageons qu’il ne va pas s’arrêter en si bon chemin, puisqu’il projette de sortir en 2020 un premier album autoproduit.


Entretien avec Nof4ce

Read in english

Swampdiggers : Salut Noface, qui es-tu ?

Noface : Salut, je m’appelle Noface. Je suis né dans le Wisconsin, ma famille a déménagé à Buffalo dans l’état de New York, quand j’étais petit, puis à Columbus, Ohio, à l’âge de 7 ans. J’y vis toujours aujourd’hui et j’ai 21 ans.

Je baigne dans la musique depuis toujours, violon à 4 ans et un peu de trompette au primaire, mais j’ai aussi appris tout seul à jouer de la guitare, du piano et du saxophone quand j’étais gosse. Je joue moins d’instruments aujourd’hui qu’il y a 7 ou 8 ans où je composais mes premières chansons. La première que j’ai enregistrée et uploadée date de 2015 je crois, mais ce n’était pas dans le même style « emo » qu’aujourd’hui.

La musique a toujours été importante dans ma famille, mes parents m’ont quand même fait faire du violon à 4 ans, haha ! Mais ils ont tous les deux toujours eu de très bons goûts en musique, ce qui m’a certainement aidé a forger les miens.

Qu’est-ce que tu écoutes comme musique ? Qui t’a le plus inspiré ?

Mes inspirations sont un mélange de plusieurs styles de musique avec lesquels j’ai grandi : indie, grunge, alternative, trap, emo rock. Mais mes 2 groupes préférés sont sans aucun doute des groupes comme Blink-182 et Green Day que j’écoute depuis toujours. Et Lil Peep que j’ai découvert vraiment tôt dans sa carrière et qui me rappelait ces groupes, mais aussi le hip-hop dans lequel j’étais à fond à cette période. Donc j’ai halluciné sur sa musique, c’était incroyable. Sinon avoir le cœur brisé, la solitude et la tristesse sont aussi parfois source d’inspiration.

En matière de hip-hop j’ai toujours été très inspiré par Mac Miller. Quand il a réalisé Blue Slide Park, j’étais au collège et c’était la folie, tout le monde aimait cet album. Avant ça j’écoutais Lil Wayne, Drake, Eminem, Nas et Jeezy. Genre quand j’étais au CM2, je téléchargeais ça sur mon iPod Shuffle.

Est-ce que Fuck Drugs Anthem est un morceau important pour toi ?

Oui, la chanson Fuck Drugs Anthem est très personnelle pour moi. Elle exprime mon renoncement à la drogue, sauf pour l’herbe. J’ai fait une OD l’été dernier, j’étais accro aux Percocet et aux Xanax. J’ai aussi perdu des gens proches de moi à cause de la drogue, du coup c’est un sujet important pour moi.

Y a-t-il une référence aux albums de Lil Peep et Lil Tracy dans le titre de ton EP Castle Kickback ?

Il n’y a pas de référence directe à Castle 1 et 2 dans mon EP, même si je place un « RIP Lil Peep ». Peep et Tracy sont parmi mes artistes préférés de tous les temps, mais le titre « Castle Kickback » vient du fait que j’ai toujours été fasciné par les châteaux et l’architecture gothique. J’adorais l’Histoire de l’art à la fac et je joue à des RPG comme Runescape depuis que j’ai 7 ans, bref ça fait pas mal de châteaux, haha !

La pochette vient du Chateau de Cagliostro de Miyazaki, non ?

Yes ! Merci d’avoir reconnu ça ! :) C’est mon père qui m’a fait tomber dans Miyazaki quand j’avais autour de 5/6 ans. Depuis, je suis tombé amoureux de tous ses films et du studio Ghibli, particulièrement Kiki la petite sorcière, Le Voyage de Chihiro et Princesse Mononoke.

Qui est derrière les prods sur tes tracks ?

La plupart de mes prods sont soit de mon pote Sam the Wizard soit de personnes qui m’ont envoyé des beats. La prod de Love Me Like Im Dead, qui est ma plus grosse track, était de Guala Beatz. Mais j’ai envie de produire mes propres beats pour ma mixtape à venir.

Oui j’ai prévu de sortir ma première vraie mixtape en 2020, mais je n’ai pas de collaboration prévue pour le moment, ou alors je ne suis pas encore au courant. Peut-être avec mes potes, mais rien de fait pour le moment.

Avant le projet nof4ce tu faisais quoi ?

Avant je faisais ce genre de trucs : Yung Xanta Claws. Je faisais ça avec mon prodo Sam The Wizard, juste pour déconner dans la cave de sa maison. J’ai aussi des trucs plus vieux mais c’est juste des freestyles que je faisais au collège.

Quand est-ce qu’on pourra t’écouter sur les plateformes de streaming ?

J’ai prévu de mettre ma musique sur Apple Music et Spotify plus tard dans l’année quand j’aurai réalisé mon premier album.

Merci :)


On attendra donc son premier album de pied ferme. D’ici là Nof4ce a prévu de ne pas chômer et en ce début 2020 il vient de sortir son premier clip pour Love Me Like Im Dead.

Nof4ce sur les réseaux : Soundcloud, Twitter.


VENEZ DISCUTER AVEC NOUS SUR
FACEBOOK ET TWITTER :-)